De l’emploi conscient du temps

Réflexion inspirée par la préparation de l’élixir-mère d’Impatiens le 11 août 2022 – Pascale MILLIER

Alors qu’il y a de plus en plus d’appareils et de technologie pour nous aider à économiser du
temps, nous avons souvent le sentiment d’avoir de moins en moins de temps.
Nous n’arrivons pas à suivre le rythme sans cesse plus rapide de notre civilisation, et notre
âme perd son souffle.

Nous devenons agités, inquiets, notre allure personnelle ne s’accorde plus avec celle de
l’évolution qui va s’accélérant, nous nous isolons pour ne pas en souffrir.
Le Dr Bach l’avait bien compris, qui a classé cette fleur dans la famille de la solitude

 

Tempéraments et rapport au temps

Une heure peut nous paraitre courte ou longue, selon comment nous la passons, mais aussi
comment notre tempérament influe sur notre ressenti.
Les tempéraments sanguin et bilieux auront plus souvent besoin de l’élixir floral d’Impatiens
que les tempéraments mélancolique ou flegmatique.
Le sanguin accompagnera la prise d’Impatiens avec Vervain (Verveine) pour modérer son
excès d’enthousiasme, ou Gueule de loup lorsqu’il devient agressif.
Le bilieux, facilement colérique , qui sait à peine attendre ce qui vient à lui et s’emporte à la
moindre contrariété accompagnera la prise d’impatiens de celle de Holly (Houx) ou
Camomille.
Le mélancolique qui se libère difficilement du passé aura plus besoin de Honeysuckle
(Chèvrefeuille) que d’Impatiens. De White chestnut (Marronnier blanc) aussi quand les
pensées obsessionnelles tournent en boucle dans sa tête, l’empêchant de savourer le
Présent.
Enfin, le flegmatique qui s’installe exagérément dans le moment qui passe, aura, lui, plus
besoin de Hornbeam (Charme) ou Cayenne, voire de Wild rose (Églantier)

 

Âge et expérience du temps

Qui n’a jamais eu, enfant, l’impression d’avoir du temps ?
Je me souviens par exemple des grandes vacances qui semblaient devoir durer indéfiniment
et me plongeaient dans un état de bonheur pur et insouciant .
J’observe ma mère, âgée de 90 ans, qui a le sentiment que le temps lui coule littéralement
entre les doigts, ressentant sans doute l’ombre portée de la mort, dont elle s’approche,
inexorablement, donnant de plus en plus de temps à sa vie spirituelle, délaissant ce qui n’est
qu’éphémère pour ce qui est éternel.
Aujourd’hui à la retraite, je dis souvent qu’est venu le temps de retraiter ma vie et d’accéder
à un mode de vie entièrement nouveau. Je suis libre d’employer mon temps (le rêve de
beaucoup de personnes piégées dans un rythme de travail effréné), d’en faire bon ou
mauvais usage. Je suis libre de suivre mon rythme individuel, d’unifier mes rythmes corporel,
psychique et spirituel, de préserver un espace pour mon temps intérieur.

Bien sûr la fleur d’Impatiens est à portée de prise lorsque le rythme s’emballe malgré tout,
ou au contraire quand il est trop lent et que je m’impatiente !

3 fleurs pour soutenir au quotidien mes choix conscients d’emploi de ce temps nouveau :
Cerato (Plumbago) pour écouter les besoins de mon âme et les suivre sans plus chercher
l’assentiment d’autrui.
Ipomée quand je ne trouve pas mon rythme, que je ne respecte pas le besoin de
régénération de mon être dans ses profondeurs organiques et psychiques , que je néglige le
temps de pause bienfaisant du sommeil.
Sauge pour réguler mes rythmes naturels internes avec la sagesse et la sérénité de la
maturité accomplie.

 

Impatiens, la fleur pour trouver le bonheur d’être à la bonne heure et apprendre la
patience

La plante Impatiens glandilufera est une vraie géante. Jusqu’à 2 mètres de hauteur, plus
haute que la plupart des humains, de croissance ultra-rapide, considérée dans certains
pays comme une invasive, car elle ne laisse aucune place pour d’autres végétaux.
Il se dégage d’elle quelque chose d’animal, un dynamisme intérieur, un élan de vie voire
de survie. La canicule de cet été 2022 ne semble pas l’avoir affaiblie. Ses fleurs de couleur
soutenue, vive, allant du rose au rouge sont empreintes de l’élément Feu, à la fois Yin
dans leur douceur et leur ouverture, et Yang dans leur mouvement d’aller de l’avant, voire
d’agresser.
Avec Christine Fauferte, préparatrice-cueilleuse avec moi pour le Laboratoire Deva, nous
allons donc d’abord l’observer, prendre le temps d’entrer en relation avec elle, puis
cueillir, une à une, avec nos cristaux, les fleurs qui sont prêtes à être cueillies, celles qui
appellent pour se donner et délivrer leur message de calme, de paix et de douceur.
Hasard ? ce sont plutôt les fleurs rose pâle cette année, de couleur pastel, douce, qui
s’offrent généreusement à nos cristaux.
Lorsque l’infusion solaire est terminée, vient le temps de la filtration pour obtenir l’élixir-
mère. Comme l’année dernière, le message de prendre le temps de l’Impatiens se
manifeste. L’infusion solaire s’écoule dans un rythme très « Impatiens », régulier, mais
goutte à goutte, ce que je n’ai vu, dans ma vie de préparatrice-cueilleuse, qu’avec la
préparation de l’élixir-mère d’Impatiens.

 

Du temps pour autrui

Prendre consciemment le temps qu’il faut pour notre prochain, dans la profession, la famille,
ou entre amis : Impatiens, Calendula, Chélidoine.

En particulier pour nos enfants dont les âmes enfantines se nourrissent des contes, des
récits, du temps que nous leur consacrons dans la confiance et l’affection.
Faciliter la communication et l’harmonie entre tous avec l’élixir floral d’Ortie
Du temps pour autrui, oui, mais sans excès , sans faux orgueil, sans surenchère, sans
intrusion. Beech ( Hêtre), Chicory (Chicorée), Rock water (Eau de roche),Vervain (Verveine),
Vine ( Vigne)les fleurs du souci excessif pour le bien-être d’autrui dernière famille de fleurs
de Bach. Ou encore Lys martagon, Tournesol.
Temps pour autrui dans des rapports humains vrais, vivants et authentiques. Agrimony
(Aigremoine), Basilic , Coquelicot de Californie

Se rappeler Jung : « Prendre soin de soi pour prendre soin des autres » Carl Gustav Jung

 

Du temps pour soi

C’est la prise de conscience de soi qui distingue l’homme de l’animal.
Se réserver des moments de silence pendant lesquels on apprend à distinguer l’essentiel de
l’accessoire, à recevoir les messages du dehors avec d’autres yeux, Euphraise, à tirer les
fruits de nos expériences passées, Chestnut bud (Bourgeons de marronnier) afin qu’en
murissant, ils deviennent nos facultés pour l’avenir.
On va toujours plus vite dans le calme, quand on réussit à s’extraire de l’agitation ambiante ;
Achillée blanche, jaune ou rose, Aneth, Impatiens
S’imposer des exercices pratiques (méditation, yoga, sport, ou toute autre discipline), rend
possible un nouveau rapport au temps.

 

Du temps pour observer la plante

La plante nous montre que tout son développement demande du temps, qu’elle dépend
entièrement par nature du cours du temps. Elle verdit, fleurit, porte fruit en son temps, en
accord avec les rythmes de son environnement.
Elle a pour but sa parfaite maturité.
Elle nous enseigne que le véritable mûrissement de notre personnalité réclame une lente
pénétration du noyau éternel de l’être, au-delà de la matière et de l’éphémère.
Prendre le temps d’observer le développement silencieux de la plante ramène le calme
d’une façon remarquable chez la personne surmenée par la vie actuelle.

Conclusion 

Lorsque nous vivons dans la hâte, nous restons inévitablement à la surface des choses.
Tout approfondissement exige du temps. C’est en profondeur seulement qu’on peut
pressentir l’illimité dans ce qui est limité Celui qui « n’a pas le temps » ne peut pas découvrir
le temps dans l’éternité et risque de s’isoler toujours plus.
L’élixir floral d’Impatiens est donc un véritable trésor pour l’homme d’aujourd’hui.

Pascale MILLIER, Experte EDELWEISS

Laisser un commentaire



Sur notre blog

Prochains stages

galerie photos
logo-edelweiss-2017-blanc

Suivez-nous sur Facebook

Nos coordonnées

554 Route de Lapoudge
64370 Morlanne
France

contact@federation-edelweiss.org

Copyright © 2017-2018 FÉDÉRATION EDELWEISS - Tous Droits Réservés - Réalisation : Kultureweb