La préparation de l’élixir-mère par la méthode de solarisation

A L’ORIGINE

Le Dr Bach découvrit la méthode de la solarisation par hasard(1), en se promenant dans la nature une matinée de printemps et en observant la rosée présente sur les fleurs. Il eut l’intuition que cette rosée devait contenir « la force pure et parfaite des plantes ». La récolte de cette rosée s’avérant peu pratique il lui vint rapidement l’idée d’utiliser « un récipient en verre, rempli d’eau claire, dans lequel est placé une quantité de fleurs de la plante, suffisante pour recouvrir la surface de l’eau, puis exposé au soleil »(2).

Se rattachant à une tradition alchimique européenne qui reconnaissait les vertus thérapeutiques de la rosée, Bach ajoutait en décrivant cette solarisation :
« Les quatres éléments sont impliqués : la terre pour nourrir la plante, l’air qui l’alimente, le soleil ou le feu pour lui permettre de transmettre sa puissance et l’eau pour recueillir et se laisser enrichir de son pouvoir de guérison bienveillant »(3)

En mai 1933, Edward Bach décrit ainsi cette méthode qui n’évolua guère par la suite :
« Les remèdes doivent être préparés près de l’endroit où pousse la plante car les fleurs doivent être mises dans l’eau directement après leur cueillette tant qu’elles sont fraîches et pleines de vie. Prendre un bol en verre fin, rempli d’eau claire provenant de préférence d’une source. Faire flotter assez de fleurs sur l’eau pour en recouvrir la surface au maximum sans que les fleurs ne se chevauchent. Puis laisser reposer sous un soleil éclatant jusqu’à ce que les fleurs montrent des signes de flétrissure. La durée varie de deux à sept heures suivant la plante et la force du soleil. Puis soulever les fleurs tout, doucement et verser l’eau dans les bouteilles avec une quantité égale de cognac ajouté comme conservateur »(4).

Pour lire la suite, cliquez ici

Philippe DEROIDE

avec l’apport amical de Francine LIGNÉ-RAMBAUD, Joseph LIGNÉ, Isabelle MAUBERT et Anne-Yvette PEYRARD

(1) En 1930, selon Nora Weeks, assistante du Dr Bach.
(2) « Collected writings of Edward Bach » – Bach educational program (1987).
(3) « Collected writings of Edward Bach » – Bach educational program (1987).
(4) « Collected writings of Edward Bach » – Bach educational program (1987).

Laisser un commentaire



Sur notre blog

Nos partenaires

Prochains stages

Module 1 – Fleurs de Bach

sam 07
sam 14

Lourdes (65) – Françoise THOMAS

14 décembre - 15 décembre
Jan 18

Châtel-Saint-Denis (Suisse) – Isabelle SEGHIN

18 janvier 2020 - 19 janvier 2020
Jan 24

Strasbourg (67) – Cécile DUFOUR

24 janvier 2020 - 25 janvier 2020

Module 2 – Élixirs floraux contemporains

sam 14

Saint-Nazaire (44) – Béatrice DEGEZ

14 décembre - 15 décembre
Jan 25

Bordeaux (33) – Guillaume BUISSART

25 janvier 2020 - 26 janvier 2020
Fév 14

Leers (59) – Jean-Marc STOCKMAN

14 février 2020 - 16 février 2020
Fév 22

Châtel-Saint-Denis (Suisse) – Isabelle SEGHIN

22 février 2020 - 23 février 2020

Module 3 – Approfondissement Bach/contemporains

ven 13

Leers (59) – Jean-Marc STOCKMAN

13 décembre - 14 décembre
Jan 04

Lourdes (65) – Françoise THOMAS

4 janvier 2020 - 5 janvier 2020
Jan 25

Leers (59) – Jean-Marc STOCKMAN

25 janvier 2020 - 26 janvier 2020

Module 4 – Sur le terrain

Mai 16

Strasbourg (67) – Cécile DUFOUR

16 mai 2020 - 17 mai 2020
Juin 04
Juin 13

Bordeaux (33) – Guillaume BUISSART

13 juin 2020 - 14 juin 2020
galerie photos
logo-edelweiss-2017-blanc

Suivez-nous sur Facebook

Nos coordonnées

554 Route de Lapoudge
64370 Morlanne
France

contact@federation-edelweiss.org

Copyright © 2017-2018 FÉDÉRATION EDELWEISS - Tous Droits Réservés - Réalisation : Kultureweb